Domotisation de la porte de garage avec un relais 433Mhz


Cet article fait suite au précédent dans lequel j'ai découvert le fonctionnement des relais sans fil et notamment le petit KR1201-A que j'avais commandé.  

Infos AchatsOn peut en trouver, de câblage un peu différent des miens mais avec boitier et télécommande compris ici: https://amzn.to/2BDpRKo.
Si vous souhaitez être sur d'avoir le même modèle que ceux testés ci-dessous, mais avec un boitier en plus c'est ici: https://amzn.to/2MO3N42
Ou sur ebay, un peu moins cher mais sans le boitier, ni la télécommande : DC 12V 10A 1 Channel CH 433MHZ Wireless Relay RF Remote Control Switch Receiver





On passe aux choses concrètes ... 



Après mes expérimentations du petit relais sans fil KR1201-A  et fort de ce beau succès, j'ai décidé de passer à l'acte en domotisant ma porte de garage. 

A la base je dispose d'une porte de garage sectionnelle de 3m50 de large, motorisée avec un moteur ProCom 7.2 de la marque Tubauto. Ce moteur est commandable soit par une petite télécommande en 868Mhz, soit par un bouton situé en dessous du capot plastique qui protège le moteur. 



Le mode de fonctionnement est très simple. Une pression sur le bouton (ou sur la télécommande) suffit à faire passer le moteur d'un état à un autre. Les états sont, dans l'ordre : ouverture, arrêt, fermeture, arrêt. Quand le moteur est dans un état, une pression sur le bouton, correspondant à une impulsion électrique, suffit pour faire passer à l'état suivant. 

Je n'avais jamais ouvert le capot de plastique protégeant la mécanique. Je pensais devoir connecter le relais en parallèle des contacteurs du bouton d'activation histoire de réaliser la mise en contact des deux bornes, comme elles le sont physiquement quand on appuie sur le bouton. 
Pour la partie électrique je pensais me reprendre sur le 220V de l'alimentation en passant par un transformateur 220vAC->12V DC que j'aurais récupéré quelque part. 

Lorsque j'ai ouvert ce fameux capot en plastique j'ai découvert, au dessus des traditionnels moteurs et bobines électrique, une carte électronique assez complexe et présentant de nombreuses possibilités .... dont 99% m'étaient totalement inconnues. 

Après quelques recherches sur internet j'ai réussi à repérer un bloc de connecteurs avec 4 entrées qui me semblaient intéressant. Par contre, en fonction des modèles de moteur les fonctions associées à chacune de ces entrées étaient différentes. 
Mais en général on retrouve toujours au moins les 3 fonctions suivantes : 
- GND = le pole electrique négatif. 
- V+ = le pole electrique positif à la tension d'alimentation du moteur électrique (dans mon cas le 24V).
- BN = le pole positif de signal pour le bouton de contrôle (dans mon cas 4,5V).







Il ne me restait plus qu'a rechercher dans mon cas ce qui correspondait à quoi. 
Avec un voltmètre ce fut assez facile. 
Après avoir identifié le GND tout à gauche, j'identifie ensuite le contacteur en 4.5V que j'associe au bouton contacteur et juste à coté le positif 24V que j'associe à l'alimentation. 






Les choses commencent donc à se préciser. 

Avec un simple fil j'essaie de mettre en contact le GND et le BN ... et comme par magie ... grand moment d'émotion ... la porte de garage s'ouvre. Je refais exactement la même manipulation et là ... magie ... la porte s'arrête ... 

Ça marche ! Il ne me reste plus qu'a remplacer ce simple fil par le relais ! 

Problèmes à régler 

Problème de tension 

Deux problèmes se posent alors à moi. Le premier est la question d'alimentation du relais. Ce dernier fonctionne en 12V DC alors que sur la carte du moteur délivre du 24V DC. Bien que je ne m'y connaisse pas vraiment en électronique, je constate que sur cette carte il y a de nombreux condensateurs et que le montage semble de qualité. De plus, avec une mesure au voltmètre, la tension semble stable. J'en déduis qu'un simple régulateur de tension va suffire. D'autant plus que la puissance consommée par le relais est très faible. J'avais acheté il y a quelque temps, en prévision de futurs montages dans lequels j'aurais besoin de passer d'une tension supérieure vers une tension de 12V, des régulateurs de tension positives L7812CV. 



Ces petits composants sont censés délivrer une tension de 12V en sortie pour un courant d'entrée de 19 à 35V. L'intensité délivrée devant être inférieure à 1.5A. Ce qui est largement mon cas. 
Concernant le L7812CV les spécifications varient un peu en fonction des marques. Le miens est un modèle sans marque acheté 1€ les 5 sur eBay. 
J'ai déjà vu dans certains forums qu'ils faut associer un condensateurs à ce composant. Mais étant donné que mon courant d'entrée est stable et et que de toute manière je ne sais pas comment faire, je me lance sans cela. 

Edit du 23/08/2018: De plus, si vous utilisez le L7812CV pour réguler la tension d'un composant qui consomme une quantité non négligeable de courant, il faudra fixer un dissipateur de chaleur sur la petite patte métallique du composant. Ce dissipateur peut être un pièce de métal suffisamment grande pour dissiper la chaleur due à la conversion. 

Problème d'agencement


Le second problème qui s'est posé à moi c'est comment placer tout ce petit monde dans le moteur, afin qu'il n'y ait pas de faux contacts et que les composants soient suffisamment isolés de la poussière et protégés.
D'autant plus que le relais est livré sur sa plaque électrique, sans aucune protection ni boitier.
Il me fallait une petite boite pour caler tout dedans. Après quelques recherches j'ai trouvé deux bouchons de bouteille de lait. Le relais trouvait sa place parfaitement au fond du premier. Et je pourrais caler les autres composants au fond du second et refermer ensuite les deux l'un sur l'autre avec du scotch.



Pour raccorder le L7812CV, comme je n'ai pas encore de plaque à souder, je prends une petite breadboard de 170 trous, que je coupe en deux et que je colle au fond du bouchon, en décalé, histoire que le L7812CV qui est un peu haut puisse dépasser sur le coté du relais. 

Pour plus de compréhension sur les câblages réalisés, j'ai ajouté ci-dessous un petit schéma. 


On peut voir: 

  • Le GND de la carte qui est relié au GND du L7812CV, au GND du relais, mais aussi au COM du relais (car c'est une impulsion de BTN vers GND qui va déclencher le moteur).
  • Le 24V de la carte va vers l'entrée régulateur et en sortie on récupère du 12V qui alimente le relais. 
  • Pour finir, le BTN est relié au port NO du relais. Ainsi, en temps normal, aucun courant ne passe. Et quand le relais est activé, il y a un courant qui passe de BTN vers GND: on a bien l'impulsion vers GND nécessaire. 

La suite est relativement simple. Une fois tous les cablages réalisés, avec bien sur un trou dans le bouchon permettant aux fils de sortir, il ne reste plus qu'a connecter les bons fils sur les bornes du moteur. 




De fermer les deux bouchons et de placer le tout dans l'espace disponible dans le cache du moteur. 



Et pour finir ajouter un bouton dans domoticz. 




Conclusion 


Depuis une semaine mon système fonctionne parfaitement. Couplé avec un détecteur d'ouverture je sais quand mon garage est ouvert et fermé et je peux le contrôler à distance depuis n'importe où dans le monde. 

Infos AchatsOn peut en trouver, de câblage un peu différent des miens mais avec boitier et télécommande compris ici: https://amzn.to/2BDpRKo.
Si vous souhaitez être sur d'avoir le même modèle que ceux testés ci-dessus, mais avec un boitier en plus c'est ici: https://amzn.to/2MO3N42
Ou sur ebay, un peu moins cher mais sans le boitier, ni la télécommande : DC 12V 10A 1 Channel CH 433MHZ Wireless Relay RF Remote Control Switch Receiver


Soutenez la blogoculture ...


Le plus simplement du monde, si vous avez un achat à faire sur Amazon, accédez au site à partir de ce lien (que vous pouvez ajouter dans vos favoris)https://amzn.to/2nbe4sm





Soutenez la blogoculture ...


Le plus simplement du monde, si vous avez un achat à faire sur Amazon, accédez au site à partir de ce lien (que vous pouvez ajouter dans vos favoris)https://amzn.to/2nbe4sm


... mais aussi ...


Vous appréciez les articles frais et vitaminés de ce blog et vous voulez faire un geste pour encourager ce partage, saluer le travail, ou parce que vous y avez trouvé des choses utiles ( et que vous êtes sympa ) ?

... c'est possible et vous avez le choix !
Si vous avez un compte Paypal et quelques euros à offrir sans vous mettre sur la paille, subventionnez la culture domotique à l'ancienne !
Vous ne dépenserez pas un radis de plus en faisant un achat sur eBay à partir de ce lien.
Economisez du blé avec Amazon Prime ! Offre d'essais 1 mois gratuit (et renouvelable).
Soyez chou et aidez les petits producteurs de blog à se faire connaitre auprès de vos amis facebook !

Merci

Commentaires

  1. Bonjour,
    Cette carte semble être un clone parfait de ma Hormann ProMatic 3 que j'ai récemment domotisé.
    Pour ma part, j'ai utilisé un module z-wave+Qubino contact sec, alimentable en 220V ou 24V. L'avantage, au delà du contact sec à relier en // du poussoir, est qu'il est capable sur son entrée I2 de remonter un état 0/24V.
    Et comme si l'on place le commutateur A sur ON on a la remontée de fin de course (cad que la position verrouillée est atteinte), cela permet d'avoir via I2 l'info porte fermée/ouverte.
    D'ailleurs, de mémoire, le 24V que vous repiquez est dans ce mode le 0/24V de fin de course. Mais il y a un 24V permanent ailleurs.
    En effet, avec une commande à impulsion, sans connaitre l'info porte ouverte/fermée il y a toujours le risque de l'ouvrir en pensant la fermer (genre si qqun l'a arrếté en position intermédiaire sur une descente). Avec cette info, on peut relancer une impulsion si on n'a pas l'info fermé après le temps de trajet complet de la porte par exemple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part c'est le DIL commutateur B et non le A sur mon moteur Hormann ProMatic III .Le A correspond à la temporisation avant ouberouve / fermeture.

      Supprimer
  2. Pour ma part j'ai associé un capteur d'ouverture qui me remonte l'info porte ouverte/fermée. Histoire de pouvoir au moins connaitre l'état de départ et contrôler au bout de quelques secondes que la demande d'ouverture ou fermeture a bien été réalisée.
    J'ai aussi quelques modules zwave. J'apprécie ce protocole car plus stable et plus performant que ceux basés sur RF433. L'inconvénient est le coût des capteurs.
    Merci pour votre commentaire très intéressant. Je pense que d'ici quelque temps je ferais un article sur les modules Qubino. N’hésitez pas à me remonter vos avis et surtout trucs et astuces dessus si vous en avez.
    Alex

    RépondreSupprimer
  3. Salut, super tuto, je ne comprends pas le branchement que tu fais avec le régulateur de tension positives L7812CV et le relai KR1201-A. Pourrais-tu me donner plus d'information sur ton installation.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Stan. Merci pour le compliment. En relisant ce tuto je me dis quand même que j'ai encore des progrès à faire. J'espère que ceux qui sont plus récents sont de mieux en mieux.
      Pour te répondre, j'ai ajouté un petit schéma de cablage dans mon article. Tu as raison cela manquait.
      En gros, la carte électronique du moteur de porte de garage, délivre un courant en 24V. Le relais nécessite d'être alimenté en 12V. Il faut donc raccorder le 24V sur la patte "IN" du régulateur L7812CV et la patte "OUT" de ce même régulateur ira se connecter au VCC du relais. Les pôles GND étant communs à tous.
      J'espère que désormais cela sera un peu plus clair.
      Bon courage.

      Supprimer
  4. Bonsoir,
    J'essaie de faire un peu de "domotique" chez moi avec le peu de connaissance que j'ai... j'ai récemment installé l'équipement Céline négation pour piloter mes volets roulants avec l'appli Legrand. Et je me suis dis, pourquoi ne pas utiliser une commande de volet roulant connectée pour piloter le moteur de ma porte de garage. Avantage : je piloterai tout avec la même appli et j'ai l'info de fin de course. Avez vous une solution à mon problème car le bouton est censé travailler en 220v en direct avec le moteur...
    Bonne soirée et merci d'avance pour vos commentaires ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Correcteur automatique... Celiane Netatmo de Legrand

      Supprimer
    2. Bonjour Nicolas,
      Je ne connais pas le système Netatmo mais d'après ce que je constate sur leur site, il s'agit d'une application qui pilote des capteurs en Wifi. De plus j'ai l'impression qu'il est possible d'ajouter des "modules" que l'on crée soit même. Donc si j'étais dans ton cas, la première chose que je ferais c'est voir s'il est possible de piloter avec Netatmo un ESP8266. L'idée de mettre un contacteur de volet électrique pour la porte de garage me semble compliquée à mettre en oeuvre car les fonctionnements ne sont pas du tout les mêmes. Il y a effectivement la tension d'alimentation mais aussi le mode de fonctionnement. Les volets roulants sont pilotés par des fils pilotes qui délivrent un courant (un pour l'ouverture, un pour la fermeture). Alors que le moteur de la porte de garage se pilote par un système par impulsion. S'il est possible d'inclure un ESP8266 dans ta solution Netatmo, il sera facile de fabriquer un petit object connecté, avec relais, qui envois l’impulsion nécessaire pour l'ouverture et la fermeture. Le retour d'état peut se faire avec un capteur d'ouverture en supplément, soit autonome, soit relié à l'ESP.
      En tout cas ce projet est super intéressant et si tu avances dans tes recherches n'hésites pas à partager!
      Pour finir, j'ai vu aussi qu'il y a un firmware sur ESP qui s'appelle "constellation" et qui semble pouvoir s'interconnecter avec Netatmo. Une autre piste à creuser peut être.
      Bon courage,
      Alex

      Supprimer

Enregistrer un commentaire